Κλικάρετε εδώ για να μεταβείτε στο νέο ιστότοπο www.DimitrisStefanakis.gr

Παρασκευή, 7 Ιουνίου 2013

Το Φιλμ Νουάρ συνέχιζει την πορεία του στη Γαλλία: "Ένα έπος γεμάτο πάθος, γραμμένο από ανήσυχη πένα".

"Ένα έπος γεμάτο πάθος, γραμμένο από ανήσυχη πένα. Λίγη σημασία έχει αν ο πρωταγωνιστής είναι έμπορος όπλων. Η αφήγηση ζωντανεύει μια ολόκληρη εποχή στην οποία συνυπάρχουν ο Κρουπ με τον Ντρέυφους και τον Κελμανσό που τον θεωρεί σύμμαχο και του χαρίζει μια Ρολς Ρόυς...

"Sélection Petits éditeurs mai 2013 Stefanakis, Dimitris. - Film noir. - V. Hamy - Traduit du grec. - 340 p. - 24 €
Né en Grèce en 1961. Après des études de droit à l’université d’Athènes, il traduit des auteurs anglais. Son premier roman, qui lui a donné sa place dans la littérature néo-hellénique, est Jours d’Alexandrie, best-seller en Grèce.
Roman inspiré par Basil Zaharoff, (de son vrai nom ZachariasBasileiosZaharopoulos ; 1849-1936) marchand d’armes grec qui a fourni les armées ennemies, financier et personnage richissime d’envergure internationale.
En 1887, Maria del Pilar voyage avec sa duègne dans l’Orient-Express, à destination de Paris, afin d’épouser un prince de Bourbon d’Espagne. Dans le train, elle croise un homme charmant -irrésistible- mais qui a le double de son âge et s’abandonne à l’inconnu ! Pourtant, le lendemain, la jeune fille épouse le cousin du roi, à moitié fou, souvent interné. Mais Basil le séducteur est épris, et leur passion durera des années, suivant leurs voyages respectifs à Paris. Il se fait fabriquer de faux papiers pour devenir français. En affaires, il emploie des méthodes de filou pour parvenir à ses fins, n’hésitant pas à usurper des identités ou discréditer ses concurrents. Il achète un hôtel particulier avenue Hoche, près du parc Monceau, pour satisfaire le goût de sa maîtresse pour les jardins. La duchesse prétend que ses deux premiers enfants sont de son mari.
Les amants ne se marient que 37 ans plus tard, en 1924, après la mort du duc. Mais dix-huit mois après le mariage, Maria décède.
Ces aventures sont entrecoupées par les entrevues au Café de la Paix, du petit-fils de Basil, Philippe Thébault, qui s’entretient avec Don Miguel Tharabon, ami de son grand-père afin de reconstituer sa vie. Le jeune homme vit de son côté une passion assez houleuse avec Gisèle.
Une épopée passionnante, écrite d’une plume alerte ; peu importe que le personnage central soit un marchand d’armes ; le récit brasse toute l’époque où l’on croise Krupp, Dreyfus, Clémenceau, qui le considère comme un allié et à qui il offre une Rolls…

Δεν υπάρχουν σχόλια:

Δημοσίευση σχολίου